Musique: Masy et « le marovany »

581

Dans la ville de Toliara, joyau du sud de Madagascar habite Masy, une des rares femmes à jouer du «marovany» à Madagascar, elle est née vers 1948.
Musicienne émérite a à peine 12 ans, Germaine Zoiny est une des patrimoines vivants de la ville de Toliara et de Madagascar. Quand elle se met derrière son «marovany», « un instrument traditionnel », tient-elle toujours à préciser, sonne alors le jeu humble mais limpide de Masy.

Malgré son âge avancé « les parents de l’époque ne savait ni lire ni écrire », elle continue de créer ses propres morceaux.
Dans une famille comme les autres, sans aucun lignage de musicien. Cependant, elle ignorait qu’elle avait eu un don. « Durant mes années à l’école publique, durant les récréations, je me précipitai chez un vieil homme joueur de «marovany», il s’appelait Kolokolo.

Il me laissait jouer et c’est de là qu’a commencé ma passion pour la musique».
Le dernier morceau que Masy a créé s’intitule « Mamolava », Cela fait maintenant plus de soixante ans qu’elle joue du «marovany».